Le canal de Lamouroux


Dans les vallées cévenoles, les terrasses de culture étaient irriguées grâce à des canaux (ou « besaou » en patois local) prenant l’eau dans la rivière à l’amont de la vallée et la transportant sur plusieurs kilomètres à flanc de versant.
Le canal de Lamouroux, construit à la fin du XIXe, était le plus haut et le plus long réseau d’irrigation de la vallée de la Borne.

Dans les années 30, il passait au-dessus de tous les villages du versant ardéchois de la vallée…

Par son irrigation, il permettait de faire vivre les habitants de façon très prospère…
Dans les années 40, il fut abandonné, et la vie peu à peu s’en alla…
Alors… « Ils quittent un à un le pays…  »
En 2008, l’association « besaou patrimoine » entreprit de réaliser le rêve de le faire revivre en chemin de randonnée.
Il permet aujourd’hui d’aller du lieu-dit L’Oratoire, près de sa prise d’eau d’origine sur La Borne, jusqu’au village Le Pont. L’endroit où se trouvait cette prise d’eau a maintenant disparu dans le barrage EDF du Roujanel…
Il offre l’immense avantage d’un tracé à l’horizontal, ponctué de superbes panoramas sur la vallée, et de remarquables constructions en pierres sèches !
Vous traverserez des châtaigneraies et passerez près de hameaux où les hommes cultivent les fruitiers sur des parcelles pas forcément closes. Merci de respecter leur travail et leurs cultures (fruits, châtaignes…)

Fiche rando disponible au gîte.